Spectacles

Tontons flingueurs : le dernier vient de nous quitter…

A l’occasion de la disparition du dernier des Tontons flingueurs Vanentino Vanentini, c’est le moment de se souvenir. Nos Tontons improvisaient certaines de leurs scènes, pourtant ciselées par les dialogues de Audiard.

Dans la fameuse scène de la cuisine, pour détendre l’atmosphère, les partenaires de Jean Lefebvre  dans les Tontons flingueurs s’amusent et ils mettent dans son verre un mélange de cognac, de whisky, de poire et même de poivre ! Ce qui explique ses larmes…

La grandes force des Tontons flingueurs sont les dialogues cultes de Michel Audiard, qu’aiment à reprendre en chœur le public, et ce, toutes générations confondues. Ainsi parmi les répliques les plus savoureuses, on retrouve:

Raoul Volfoni (Bernard Blier) – « Non mais t’as déjà vu ça ? en pleine paix, y chante et pis crac, un bourre-pif, mais il est complètement fou ce mec ! Mais moi les dingues j’les soigne, j’m’en vais lui faire une ordonnance, et une sévère, j’vais lui montrer qui c’est Raoul. Au 4 coins d’Paris qu’on va l’retrouver éparpillé par petits bouts façon puzzle… Moi quand on m’en fait trop j’correctionne plus, j’dynamite… j’disperse… et j’ventile…  »

Raoul Volfoni – « Mais y connaît pas Raoul ce mec. Y va avoir un reveil pénible. J’ai voulu être diplomate à cause de vous tous, éviter qu’le sang coule mais maint’nant c’est fini ! Je vais l’travailler en férocité ! l’faire marcher à coup d’latte, à ma pogne je veux l’voir ! et j’vous promets qui demandera pardon ! et au garde-à-vous ! »

Fernand Naudin « Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît.  »

Raoul Volfoni – « Alors, y dors le gros con ? Ben y dormira encore mieux quand il aura pris ça dans la gueule. Il entendra chanter les anges, le gugusse de Montauban. J’vais l’renvoyer tout droit à la maison mère, au terminus des prétentieux. »

Tciao Vanentino, le prix s’oublie, la qualité reste !

Et pour en savoir plus sur l’improvisation, cliquez ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 + onze =