Découverte

Osez le théâtre improvisé…

L’improvisation n’est pas seulement présente sous la forme café-théâtre (match d’impro ou spectacle). Elle envahie le théâtre moderne et de nombreux spectacles l’utilisent

Elle est aussi souvent présente lors du travail invisible, les répétitions, pour aider à la construction du personnage : comment celui-ci réagirait-il s’il était dans telle ou telle situation. Réussir une improvisation en groupe demande de l’entraînement. Cet entraînement est d’autant plus efficace si on sait ce que l’on doit travailler.
L’improvisation repose sur 3 principes fondamentaux : l’écoute, l’acceptation et la sincérité. C’est cette base nécessaire qui sera traitée ici.

L’écoute
Une improvisation construite et cohérente ne pourra se faire que si l’écoute est respectée. Tous les acteurs sur scène doivent participer à la même histoire.

L’écoute en groupe est difficile, d’autant plus que le nombre de personnes est important. A chaque instant chaque acteur doit être conscient de ce que font tous les autres acteurs (actions, intentions, ressentis, …). On reste trop souvent concentré et borné sur nos propres actions.
L’écoute s’apprend, mais elle sera d’autant plus efficace si des personnes sont habituées a travailler et improviser ensemble.
S’écouter s’applique aussi à soi même lorsque l’improvisation se fait seule. Lorsque nous sommes sur scène nous avons trois points de vue : le personnage (l’acteur), le juge (le spectateur) et dans le cas de l’improvisation l’auteur. En tant qu’acteur sur scène nous ne devons pas laisser parler notre voix intérieure de spectateur qui juge chacune de nos actions, qui nous regarde jouer et souvent nous crie « Tu n’as pas honte ! Ce que tu fais est vraiment minable ! » ou même « Tu es trop génial ! Vas-y rajoute-en encore un peu ! ».

Nous sommes alors soit paralysés par la peur, soit cabotins. Notre rôle n’est pas de montrer quoi que ce soit, mais de ne voir qu’à travers les yeux de notre personnage.  Dans le cas de l’improvisation, notre côté acteur doit en plus se mettre au service de notre côté auteur, sans passer par nôtre côté spectateur critique. L’écoute doit donc s’effectuer directement entre le nous auteur et le nous acteur.

L’acceptation
Le deuxième principe découle directement du premier. Ecouter est nécessaire mais encore faut-il accepter ce que l’on nous propose. Comme dit précédemment, les joueurs doivent construire la même histoire. Toute idée proposée par un des joueurs est une piste d’écriture.

Accepter toutes les idées proposées permet de faire avancer l’histoire. Nous sommes naturellement sur la défensive, centrés sur notre point de vue et refusant systématiquement les propositions des autres.
Une condition nécessaire pour permettre l’acceptation est la confiance dans les autres. la confiance doit vaincre la peur du contact physique.  Cette confiance passe aussi réciproquement par l’acceptation. Si l’on sait que les autres vont nous suivre, nous n’hésiteront pas à faire ce qui se passe par notre tête. Confiance et acceptation vont de paire.
La sincérité
La sincérité est l’essence même du théâtre, de l’art dramatique à la comédie. Lorsqu’on improvise, il ne s’agit pas de dire et de faire n’importe quoi, n’importe comment.
On peut dire et faire n’importe quoi, mais pas n’importe comment. Il faut nécessairement croire à ce que l’on fait, être à la recherche de la sincérité, de la crédibilité de nos émotions, de nos pensées. Au théâtre comme au cinéma rien n’est réel mais nos sentiments eux sont véritables.
Et c’est justement grâce à cette sincérité intérieure que le public y croira lui aussi.
Même si l’on travaille dans l’imaginaire, que notre couteau est en carton ou invisible, si on croit au couteau, il y aura un couteau. Le danger qui nous guette est de vouloir montrer ce couteau. Il ne sert a rien de « jouer » le couteau, d’exagérer; il suffit d’y croire, d’être sincère. C’est là la différence entre le surjeu et le jeu juste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 4 =