Découverte

Ne faites pas votre Macron, lâcher prise pour improviser…

Ne faites pas comme Macron, pratiquez le lâcher prise et ne vous raidissez plus, au contraire, abandonnez les principes et sortez du cadre : 8 pistes pour réussir à improviser

1. Vivre et oser

Improviser c’est un saut dans l’inconnu à chaque instant. Avant d’entrer sur scène on a ce fameux « trac » puis on se lance et là on perd cette appréhension, on ose, on fonce, on se surprend et on se sent vivant.

L’improvisation nous force à sortir de notre zone de confort tout en gardant le plaisir de le faire. Elle nous aide à passer de « J’y arriverai jamais » à « En fait c’est possible et je peux le faire ». C’est le moment où on débloque ces freins intérieurs et où se laisse aller à exprimer nos envies actuelles.

2. Pratiquer la confiance en soi

La confiance en soi… Vous savez cette petite voix qui vous empêche d’oser, d’avancer, de s’aimer…

En réalité la confiance en soi ce n’est pas un état constant. Elle s’acquière continuellement en sortant de sa zone de confort. A chaque nouvel obstacle cette petite voix revient et c’est en s’autorisant à sauter dans le vide à nouveau, que l’on voit que c’était possible et que l’on prend de nouveau confiance en soi.

L’improvisation nous remet continuellement en question, nous pousse dans nos retranchements et à chaque fois que l’on réussit un exercice, que l’on découvre une nouvelle facette de notre jeu on est heureux et fière. Notre confiance remonte à cet instant présent et on est rechargé pour affronter de nouvelles tempêtes.

3. Accepter l’erreur et recommencer

Il ne faut pas croire qu’on réussit tous les exercices et toutes les scènes du premier coup, et parfaitement à chaque fois. On se trompe tous les jours en improvisant. Alors on essaie, on répète, on échoue, on recommence puis on réussit.

C’est un cycle continu : on essaie, on répète, on échoue, on recommence puis on réussit…

En improvisant on apprend à ne pas vivre nos erreurs comme des échecs insurmontables mais comme une leçon positive pour les scènes suivantes. On installe un climat de bienveillance vis à vis de soi même et vis à vis des autres.

4. S’écouter et être authentique

Sur scène on dévoile une partie de soi, il est alors primordiale de s’écouter et de se connaitre. L’improvisation nous amène à être authentique, à incarner notre vitesse et à développer nos talents. Car ici on met l’accent sur ces points positifs pour les faire évoluer et pour qu’ils s’épanouissent et non sur les points négatifs qui sont plus durs à travailler et souvent source de frustration pour avancer.

5. Créer spontanément

Il y a plusieurs écoles celles de partir du corps pour inspirer une scène ou celles de l’esprit pour créer une situation. Dans les deux cas l’improvisation nous amène à créer à chaque fois de nouvelles histoires, de nouveaux personnages, de nouvelles situations.

Une fois le corps et l’esprit connectés notre capacité de création est à son paroxysme et tout devient possible. C’est un moment magique où l’on est force de proposition spontanée, où l’on se surprend et surprend les autres et où la joie nous transperce.

6. Se faire plaisir

En effet le premier principe de l’improvisation est le plaisir. De novices à confirmés c’est une règle commune : on s’amuse et on se fait plaisir ! Nous sommes acteurs de notre bonheur. Avec l’improvisation on apprend à multiplier les plaisirs simples et à vivre l’instant présent.

7. Vivre l’instant

Après une journée difficile avec le moral dans les chaussettes, on entre en salle de cours et l’atmosphère qui y règne nous permet d’oublier ses soucis du quotidien et de se recentrer sur nous même et sur le moment présent. L’improvisation a la capacité de nous faire vivre consciemment le présent, on ne regarde ni en arrière, ni dans le futur on vit l’instant présent.

8. Pratiquer le groupe

Oui, l’improvisation est un voyage intérieur mais aussi un voyage de groupe. Elle créée une cohésion entre nous et on a cette sensation de faire partie d’une grande famille. L’improvisation nous connecte les uns avec les autres et nous amène à construire ensemble les scènes tout en acceptant la proposition de l’autre.

Ces moments de vie sont des moments de partage où on apprend sur soi même, sur les autres et sur son environnement.On ressort grandi après avoir gouté au plaisir de l’improvisation. Nombreux sont ceux pour qui l’improvisation a changé leur vie et moi je vie la mienne à pleine dent en continuant d’oser improviser ma vie.

Cet article m’a permis de partager mon amour pour l’improvisation et pour la vie. Je n’ai pas la prétention de dire que je réussi chaque point à chaque improvisation et dans mon quotidien mais j’essaie, j’échoue, je recommence puis je réussi….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − quatre =